Accueil Administration Contrat de développement, poste culture, réserve parlementaire… le Député invité du JT de SPM 1ère

Contrat de développement, poste culture, réserve parlementaire… le Député invité du JT de SPM 1ère

3
0
39

JT du vendredi 6 février :

Petite précision concernant la Réserve parlementaire : un Député peut tout à fait financer des projets portés par des collectivités. En ce qui me concerne, j’ai fait le choix de privilégier le monde associatif en tant que bénéficiaire des crédits mis à ma disposition pour 2015. Les associations sont pour moi des acteurs indispensables à la vie d’une communauté, et j’estime que les collectivités ont également d’autres sources de financement auxquelles n’ont pas accès les associations. C’est donc un choix motivé et assumé.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
Charger d'autres écrits dans Administration

3 Commentaires

  1. Edwidge F

    9 février 2015 à 17 h 27 min

    Monsieur le Député,
    La question qui n’a pas été (volontairement) posée, c’est pourquoi un poste culture à la Préfecture et pas en renfort de la direction locale? Est-ce une volonté commune avec cette direction que vous aurez consultée avant? Et pour quoi faire de plus que ce qui se fait déjà apparemment très bien?
    Il semble normal que des élus comme des citoyens s’interrogent sur cette soudaine volonté de création de poste qui ferait doublon.
    Sincèrement

  2. Edwidge F

    10 février 2015 à 1 h 17 min

    Question de transparence
    Curieux qu’à chaque fois qu’il y ait une réponse sur votre blog, qui ne flatte pas vos actions, sans être ni agressive, ni incourtoise, mais franche, le modérateur, s’il existe, ne l’a fait pas paraître.
    Y aurait-il une censure, une peur que les internautes de l’archipel découvrent des voix dissidents?
    Pas grave, les messages poourront alors être rediffusés sur d’autres blogs mais avec un peu plus d’acide.
    Dommage

    • depute975

      10 février 2015 à 17 h 00 min

      Chère Edwidge F.,

      Tout d’abord, souffrez que je puisse être occupé à travailler sur d’autres dossiers, ou encore en déplacement, ce qui peut occasionner un certain délai – ici deux jours pour le plus vieux – dans la gestion des commentaires.
      Ce dossier semble effectivement vous préoccuper au plus haut point, voire vous toucher de très près, aussi, je vous invite à prendre contact avec mon secrétariat qui vous donnera un rendez-vous avec moi, dès mon retour sur SPM, pour que nous puissions échanger de vive voix sur ce sujet.

      Bien à vous,
      Stéphane Claireaux

Consulter aussi

FISAC : le résultat d’un travail collectif Député/CACIMA

Le FISAC (Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce), un bel exem…