Accueil Collectivités Rencontre avec M. Laurent OLLEON

Rencontre avec M. Laurent OLLEON

Commentaires fermés
0
422
olleon
A l’instar de la quasi-totalité des élus du territoire, le Député a rencontré la semaine dernière M. Laurent Olléon, chargé par la Ministre des Outre-mer d’effectuer un diagnostic du régime statutaire de l’Archipel.
Il s’agit pour ce Conseiller d’État d’étudier les difficultés pratiques que soulève l’enchevêtrement des compétences entre le Conseil territorial et les communes de Saint-Pierre et de Miquelon-Langlade, ainsi que les modalités d’application des textes législatifs et réglementaires.
Ces derniers mois ont été justement émaillés par différents conflits entre collectivités concernant notamment les compétences en matière de traitement des déchets, de financements de l’école privée, de transport scolaire ou encore de la desserte de l’Ile aux Marins…
Est-il logique que l’on doive faire appel au jugement du Tribunal administratif pour arbitrer ces différends entre collectivités ? Non, et s’il en fallait une, c’est bien ici la preuve que les textes qui sont censés régir les compétences au sein de notre collectivité territoriale ne sont pas assez clairs, sinon, ils n’obligeraient personne à de tels recours.
Dans le cadre de ce diagnostic, Laurent Olléon abordera évidemment aussi l’action de l’Etat dans l’Archipel. Il est vrai que les interactions avec les collectivités sont ici importantes et inévitables.
Le Conseiller d’État reviendra une nouvelle fois à Saint-Pierre, mais aussi à Miquelon-Langlade en avril/mai prochains, puis une dernière fois à l’issue de sa mission en juin pour en présenter les conclusions aux élus et à la population, à Saint-Pierre, comme à Miquelon.
Il proposera un regard extérieur, dépassionné des luttes de pouvoir locales, qui devrait permettre à la population d’alimenter sa réflexion sur la pertinence, ou pas, de procéder à des modifications institutionnelles ou statutaires.
Cette mission n’a d’autre ambition que d’émettre un avis d’expert, dont chacun restera libre d’en tenir compte… ou pas. Toute autre agitation ou chiffon rouge brandi n’ont d’autre but que de brouiller un peu plus les cartes afin de faire avorter une réflexion pourtant saine et qui mérite d’être menée dans la sérénité. L’enjeu est important, il s’agit ici de rendre plus efficace l’action publique au service des citoyens de Saint-Pierre-et-Miquelon.
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
Charger d'autres écrits dans Collectivités
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

L’intérêt du gouvernement du Québec pour les projets maritimes de l’Archipel

Ce lundi 20 février, le Député a reçu à sa permanence le Professeur Claude Comtois de l&rs…