Accueil Associations Retour sur une belle journée « SPM sur Seine »

Retour sur une belle journée « SPM sur Seine »

Commentaires fermés
0
107

artistes.190615

Vendredi 19 juin dernier, la dynamique et toute nouvelle association des Saint-Pierrais et Miquelonnais d’Ile de France, « d’îles en Île », organisait une journée Saint-Pierre-et-Miquelon à Paris sur la péniche « Marcounet ».

Pour l’occasion, l’association présidée par Guylaine Heudes avait choisi par cette manifestation de promouvoir la richesse culturelle de l’Archipel par l’exposition des peintres Marie-Laure Drillet et Raphaële Goineau, des photos de Jean-Christophe l’Espagnol, l’animation d’une « rencontre littéraire » avec les écrivains Nadia Galy, Jean-Marie Pen ou encore Alexis Gloaguen et la production sur scène d’artistes de chez nous : Henri Lafitte, Blague & Hale, Adèle Lebon, Alexandra Hernandez.

S’est produite également la surprenante artiste québécoise, auteur, compositeur, interprète Geneviève Morissette, car cet évènement se déroulait sous le haut patronage du Secrétariat d’Etat à la francophonie, représenté par la Ministre Annick Girardin et le Québec représenté par son Délégué général à Paris, Michel Robitaille.

Ce fût un véritable succès, une superbe journée qui a su rassembler dans une ambiance très conviviale de nombreux Saint-Pierrais et Miquelonnais établis en Métropole ou de passage à Paris, des étudiant(e)s de l’Archipel, mais aussi de nombreux amis de Saint-Pierre et Miquelon (fonctionnaires anciennement en poste à SPM notamment…). Les retrouvailles et ce rassemblement furent forts en émotions.

interventions.190615

Le Député Stéphane Claireaux a évidemment participé à cette première et belle manifestation de l’association « d’îles en Île », voici le texte qui a servi de base à son intervention :

Je souhaiterais d’abord saluer cette belle initiative de l’association « d’îles en Île », un projet qui est effectivement né lors d’une soirée dans les locaux du Ministère du Développement et de la Francophonie.
Le défi a été relevé avec brillo par Guylaine et toute l’équipe « d’îles en Île » qu’elle a su fédérer autour de cette manifestation. Et au vu de la foule qui a envahi le lieu ce soir, l’essai est plus que transformé !

Je voudrais souligner deux faits marquants pour moi :
Le premier plus anecdotique, mais rempli de sens pour les Saint-Pierrais et Miquelonnais : nous sommes ce soir à bord d’un bateau… même si c’est une péniche et que les eaux de la Seine sont bien moins agitées que l’océan Atlantique par chez nous.

Le second fait est plus important, car aux côtés de notre Ministre Annick Girardin – grâce à qui est né cet événement – il y a eu aujourd’hui le Délégué Général du Québec et le représentant en France du Nouveau-Brunswick, car cette soirée dépasse bien les frontières de notre petit Archipel, elle implique aussi les francophones d’Amérique du Nord, et je ne peux ici que rappeler les liens que nous avons toujours eu et qui se renforcent actuellement entre nos îles, le Québec et le Nouveau-Brunswick, notamment avec nos jeunes qui partent de plus en plus nombreux étudier au Canada voisin et, je l’espère aussi dans le cadre plus économique du développement des flux et activités maritimes dans la région du Golfe du St-Laurent.

Saint-Pierre et Miquelon est véritablement un point d’ancrage entre la France et l’Amérique du Nord. Nous en parlions encore ce midi sur le ton de la plaisanterie : à Saint-Pierre-et-Miquelon on suit avec la même ferveur la Coupe de France de Footbal et les matchs de hockey de la Coupe Stanley.

Je voudrais aussi vous dire à quel point je suis fier ce soir de notre petit archipel, ce petit bout de terre française isolé qui fêtera en 2016 le bicentenaire de sa rétrocession définitive à la France, mais dont la richesse culturelle se traduit par les tableaux et photos accrochés sur les murs de cette péniche, par les livres et les auteurs que vous avez pu rencontrer durant cette journée ou encore par les différents artistes qui se produisent aujourd’hui sur scène. Notre archipel inspire.
J’associe évidemment à ces talents francophones Geneviève Morissette du Québec qui jouera pour nous tout à l’heure.

J’ai rencontré aujourd’hui beaucoup de monde, des habitants de Saint-Pierre et Miquelon, mais aussi, comme on dit souvent chez nous, des « anciens Saint-Pierrais ». Une expression qui m’a toujours fait rire : comme si être Saint-Pierrais ou Miquelonnais ça se perdait ! D’autant que, pour avoir parlé avec beaucoup d’entre vous aujourd’hui, j’ai bien l’impression qu’à l’inverse, ça se renforce avec l’exil…

Je terminerai par vous remercier, toutes et tous d’être venus aussi nombreux. Je remercie Annick Girardin qui aura permis que cet évènement existe. Je remercie également les représentants du Québec et du Nouveau-Brunswick pour leur présence parmi nous et un grand bravo aux artistes et de nouveau bravo et merci à toute l’équipe « d’îles en Île », d’autant que, selon ce que j’ai compris, cet évènement pourrait se perpétuer à l’avenir avec de nouveaux artistes participants francophones du Nouveau-Brunswick et du Maine.

Merci de votre attention et bonne fin de soirée.

 

L’article d’Henri Lafitte sur cette belle soirée : www.mathurin.com

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
Charger d'autres écrits dans Associations
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Question au Gouvernement : e-visa pour le Canada

Ce n’était malheureusement pas un poisson d’avril ! Aussi, pour faire suite à …