Accueil Economie Accord de libre échange UE/Canada : la Ministre des Outre-mer saisit le Ministre des Affaires étrangères concernant SPM

Accord de libre échange UE/Canada : la Ministre des Outre-mer saisit le Ministre des Affaires étrangères concernant SPM

Commentaires fermés
0
30

acord.ue.canada

Le Ministère des Outre-mer vient d’informer le Député que Mme George Pau-Langevin venait de saisir son collègue Laurent Fabius concernant les conséquences pour Saint-Pierre-et-Miquelon de l’entrée en vigueur de l’accord de libre échange entre l’Union Européenne et le Canada.

Dans un courrier daté du 22 septembre, la Ministre des Outre-mer rappelle au Ministre des Affaires étrangères que l’Archipel, en tant que PTOM, n’est pas inclus dans l’espace douanier de l’Union, et par conséquent cet accord est plutôt perçu localement comme une menace sur les avantages dont bénéficiait jusqu’à présent Saint-Pierre-et-Miquelon du fait de sa situation géographique.

Par ailleurs, George Pau-Langevin souligne également que l’absence de reconnaissance par les autorités canadiennes du statut zoo-sanitaire de l’Archipel freine depuis trop longtemps l’accès au marché canadien des productions locales.

Elle rappelle en outre que la défense des intérêts de l’Archipel concernant ces deux points faisait partie des engagements du Président de la République lors de sa visite en Décembre de l’année dernière.

La Ministre des Outre-mer demande donc à Laurent Fabius :

L’envoi d’un expert mandaté par le Ministère des Affaires Étrangères sur l’Archipel, visant à réunir les acteurs économiques et institutionnels afin de débattre et d’informer sur l’accord de libre échange UE/Canada (contenu, calendrier et impacts de l’accord pour Saint-Pierre et Miquelon), ceci contribuerait à une meilleure appréhension de ce dossier complexe et à déterminer les menaces, mais aussi les opportunités que pourrait ouvrir cet accord.

Qu’une démarche de la France en direction des autorités canadiennes puisse être menée afin d’accélérer la reconnaissance du statut zoo-sanitaire. La délivrance de l’autorisation d’exporter vers l’Union Européenne des produits à base de viandes que demande la Collectivité constituerait à ce titre une garantie supplémentaire vis à vis des autorités canadiennes.

Stéphane Claireaux se félicite de cette démarche puisqu’il est intervenu ces derniers mois de manière répétée auprès du Ministère des Outre-mer sur ces deux dossiers soutenus également par la CACIMA, relayant avec insistance les inquiétudes des entrepreneurs et l’impatience des producteurs locaux. Ces deux sujets faisaient d’ailleurs partie des points à l’ordre du jour des discussions de la semaine dernière entre le Député, le Président de la CACIMA et la Ministre des Outre-mer.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
Charger d'autres écrits dans Economie
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Courrier à la Ministre des Outre-Mer concernant le projet d’aquaculture EDC à Miquelon

Le Député de l’Archipel a saisi George Pau-Langevin, Ministre des Outre-Mer, des inq…