Accueil Economie ECOSLOPS : le projet « Grand port » suscite de l’intérêt

ECOSLOPS : le projet « Grand port » suscite de l’intérêt

Commentaires fermés
0
30

ecoslops

Jeudi 5 novembre dernier, le Député était reçu au siège social de la société ECOSLOPS SA à Paris.

A l’invitation de Gérard Mercher (ex-Directeur de la SODEPAR à la fin des années 90), Stéphane Claireaux a rencontré Michel Pingeot et Vincent Favier, respectivement Président et Directeur Général de cette société française innovante, qui a développé un concept de recyclage des résidus de carburants marins produits par les navires (les slops) en carburants maritimes propres, conformes ISO 8217.

Ce projet débuté en 2005 vient de se concrétiser en juin dernier avec l’inauguration de leur premier site industriel à Sinès au Portugal. Un investissement d’environ 17 millions d’euros qui a créé une cinquantaine d’emplois locaux.
Sinès étant le 1er port en volume du Portugal (hub régional notamment de MSC, 2e armateur mondial), ECOSLOPS a signé avec le port et MSC une exclusivité de collecte des déchets hydrocarbures et profite ainsi du fort trafic maritime dans la région. A noter qu’ECOSLOPS Sinès est la 1ère unité au monde capable de transformer les slops en carburants marins recyclés.

Selon ses dirigeants, ECOSLOPS porte un oeil attentif à la concrétisation possible du hub maritime de Saint-Pierre qui, grâce au trafic maritime qu’il pourrait générer et à la proximité des ports nord-américains comme St-Jean, Argentia, Halifax, Sydney… pourrait ouvrir des opportunités de développement à la société française.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
Charger d'autres écrits dans Economie
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Le Député sur le terrain : visite « Cuir Océan SPM »

Le Député a poursuivi la semaine dernière une série de rendez-vous sur le terrain à la ren…