Accueil Coopération régionale Retour sur la Commission mixte de la Coopération régionale

Retour sur la Commission mixte de la Coopération régionale

Commentaires fermés
0
159

coop.reg.2015

Mardi 24 novembre, Stéphane Claireaux assistait à la 17e Commission Mixte de la Coopération régionale.

Le Député a écouté avec attention et intérêt, mais aussi participé aux discussions au cours des comptes-rendus des travaux des différents sous-comités qui se sont succédé :

  • Relations économiques et commerciales
  • Aquaculture, agriculture et environnement
  • Tourisme
  • Santé
  • Sécurité
  • Société, éducation, culture

Stéphane Claireaux est intervenu à diverses reprises sur les sujets économiques ou encore le tourisme. Le Député a aussi souhaité évoquer avec les représentants canadiens la problématique de la couverture sociale notamment de nos étudiants au Canada Atlantique, puisqu’en terme de sécurité sociale il sera nécessaire d’entreprendre des discussions avec les différentes autorités provinciales afin d’arriver à des ententes, à l’instar de celle actuellement en cours de signature avec le Québec.

Ce type de réunion est aussi l’occasion d’aborder les « problèmes qui fâchent ». Le Député a donc exprimé aux autorités canadiennes son étonnement, mais aussi son incompréhension concernant les difficultés, tracasseries administratives, voire même interdiction de séjour, dont font l’objet certains de nos compatriotes à l’entrée au Canada, sous prétexte qu’ils auraient eu à faire avec la justice dans l’Archipel. Si le Canada reste évidemment souverain sur son territoire, Stéphane Claireaux ne comprend pas bien pourquoi des ressortissants de Saint-Pierre-et-Miquelon seraient inquiétés sur le territoire canadien pour des condamnations par la justice française ou des infractions commises sur le territoire français ? Se pose ici notamment la question de la source et de la fiabilité des informations dont disposent les autorités canadiennes.

Avant cette première participation – comme beaucoup de nos concitoyens, il faut bien le dire – le Député était très dubitatif sur l’intérêt et les résultats de la Coopération régionale. Or, force est de constater, à l’écoute des différents interlocuteurs et intervenants, que de nombreuses actions ou projets ne pourraient concrètement s’accomplir sans un travail collectif avec nos voisins des Provinces Atlantiques.

Par exemple, l’Observatoire d’information économique fait un remarquable travail de compilation de données et d’informations à l’intention des chefs d’entreprises de Saint-Pierre-et-Miquelon et du Canada, qui aide à mieux connaître et comprendre nos deux environnements économiques et législatifs si proches, mais aussi si différents. Un atout certain dans le cadre de la mise en oeuvre de l’accord de libre-échange entre l’Union-Européenne et le Canada.

Même si la prise en charge demande des améliorations et certainement une meilleure considération de nos besoins de la part de nos partenaires, est-il raisonnablement envisageable de se passer du Canada en matière de santé ?

Autre exemple, en matière d’environnement, la collaboration avec les scientifiques canadiens est évidente lorsqu’il s’agit de lutter contre les espèces invasives comme le crabe vert, contre la dégradation de notre fragile forêt boréale ou encore améliorer la condition et la qualité de nos sols cultivables.

Autant de sujets dont beaucoup sont directement de la compétence du Conseil territorial et dont on ne peut ici que regretter l’absence et le boycott. A l’heure où les maîtres mots partout en outre-mer sont l’ouverture de nos territoires sur leur région et l’intégration des outre-mer dans leur environnement socio-économique, il n’est pas responsable de la part de la Collectivité de se refermer sur elle-même. Si nous sommes évidemment Français – nous l’affirmons et nous en sommes fiers – nous n’en sommes pas moins aussi géographiquement Nord-Américains.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
Charger d'autres écrits dans Coopération régionale
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Rencontre avec les autorités du Québec

Vendredi dernier, en compagnie de Yohan Wayolle, le Directeur adjoint de cabinet de la Min…