Accueil SPM Voeux de la Secrétaire d’Etat Annick Girardin
SPM

Voeux de la Secrétaire d’Etat Annick Girardin

Commentaires fermés
0
447

IMG_0802

Mardi 26 janvier, la Secrétaire d’Etat au Développement et à la Francophonie présentait ses voeux à son Ministère.

Comme de nombreux autres Saint-Pierrais ou Miquelonnais (étudiants, gens de passage à paris, originaires de SPM résidant en Métropole) ou encore amis de l’Archipel (fonctionnaires anciennement en poste à SPM notamment), le Député avait fait le déplacement au 27, rue de la Convention.

Outre les nombreux sujets liés directement à ses missions ministérielles, Annick Girardin a souhaité évoquer l’Archipel et toute l’attention continue qu’elle porte aux problématiques locales au-delà de ses fonctions nationales.

En voici l’extrait :

(…)

Il y a bien sûr Saint-Pierre-et-Miquelon. Mes fonctions m’éloignent de mon archipel, mais il n’y a évidemment pas une journée où je n’ai Saint-Pierre-et-Miquelon en tête, où je ne m’enquiers pas des dernières nouvelles, où je n’essaie pas de trouver des solutions aux enjeux de l’archipel. Je sais d’où je viens et où je retournerai après cette parenthèse ministérielle.

Certains adversaires politiques me reprochent même de parler trop souvent de Saint-Pierre et Miquelon dans le cadre de mes fonctions : un comble ! Bien sûr que j’en parle : je l’assume et je le revendique ! Je saisis chaque opportunité pour mieux faire connaître notre archipel et sensibiliser le gouvernement à ses besoins spécifiques. Le Président de la République est venu en décembre 2014, le Premier ministre s’y rendra à l’occasion de son prochain déplacement au Canada. Jamais Saint-Pierre-et-Miquelon n’a connu un tel niveau de représentation dans un temps aussi court !  Cela doit faire avancer plus vite les grands sujets pour l’Archipel.

Avec les membres du mouvement local « Cap sur l’Avenir », je suis particulièrement mobilisée sur son développement économique, car j’ai la conviction que nous avons un potentiel qu’il nous faut pleinement saisir. Le projet de hub de transbordement à Saint-Pierre-et-Miquelon représente une chance unique pour l’activité économique de l’Archipel. C’est un espoir immense, en particulier pour les jeunes. Personne n’y croyait il y a encore quelques années. Et voilà que le Premier ministre s’est engagé à soutenir ce projet lors du dernier comité interministériel à la mer. J’espère que les porteurs de projet privés pourront se saisir maintenant de cette opportunité. Mais les ports, c’est aussi, bien sûr, l’aménagement d’un port de pêche, d’un port de plaisance ou encore, dans l’attente de l’aboutissement du projet hub, une sécurisation de l’accueil des navires de croisière. Je continue à m’impliquer aussi sur d’autres sujets cruciaux pour l’Archipel, comme les relations avec le Canada, avec lequel nous avons des questions à résoudre, notamment pour faciliter les déplacements et la mobilité des Saint-Pierrais et Miquelonnais. Je pense bien évidemment à la prochaine mise en place de l’Autorisation de voyage électronique (AVE), décidé par le gouvernement canadien, et la mobilisation des Saint-Pierrais-et-Miquelonnais en faveur d’un vol direct entre Archipel et l’Hexagone.

Les Outre-Mer font de la France le 2e domaine maritime mondial. Et je lisais encore ce matin un article qui avait pour titre « La mer est notre avenir ». Vous connaissez ma passion et mon engagement sur les questions maritimes et ma volonté de voir dans ce domaine la France prendre la primauté. Comme l’écrivait l’auteur de cet article « la France a tout pour être une puissance maritime majeure. Il ne manque qu’un Richelieu ou un Colbert à la barre. » Ayons pour objectif que le France ne soit plus seulement détentrice du 2e espace maritime, mais devienne la 2e puissance maritime mondiale.

Plus que jamais, je suis convaincue que les Outre-mer doivent être toujours plus intégrés dans leur environnement régional et servir de têtes de pont de la France dans le monde. Je parlais de TV5 Monde pour la francophonie ; mais France Ô et les chaines Premières constituent aussi un lien essentiel entre la métropole, les Outre-mer et le reste du monde, un lien qu’il faut encore plus développer.

Vous l’aurez compris, malgré la distance, je reste en lien étroit, fort et permanent avec notre archipel. Avec les membres de « Cap sur l’Avenir ». Avec chaque habitant qui m’encourage, me questionne, m’interpelle.

(…)

Anecdote et évènement peu commun à une cérémonie de voeux ministériels, l’artiste québécoise Fabienne Thibeault qui était dans la salle, a souhaité prendre la parole et rendre hommage au travail d’Annick Girardin pour le développement de la Francophonie en prononçant quelques vers d’un poème de Gilles Vigneault.

IMG_0805

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
Charger d'autres écrits dans SPM
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Le Député Stéphane Claireaux invité du JT de SPM 1ère

Ce lundi 29 février, le Député était l’invité du journal télévisé de 20h de SPM 1ère…