Accueil Ecologie Biodiversité : déclinaison de l’AFB à Saint-Pierre et Miquelon

Biodiversité : déclinaison de l’AFB à Saint-Pierre et Miquelon

Commentaires fermés
0
55

AFB3

Mercredi 22 juin, Stéphane Claireaux s’est rendu en Préfecture pour participer à une réunion animée, notamment, par Christophe Aubel, directeur d’installation de l’Agence Française pour la Biodiversité (AFB).

Voté en première lecture le 24 mars 2015, le projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages à été adopté par l’Assemblée le 23 juin 2016. Il passera en 3ème lecture au Sénat mi-juillet.

Cette loi a pour objectif de mieux protéger et de valoriser les richesses naturelles et les services rendus par les écosystèmes. Elle sera le support de création de l’Agence Française pour la Biodiversité qui existera au 1er janvier 2017.

Cette future agence doit répondre aux enjeux de protection et de valorisation de la biodiversité terrestre, aquatique et marine en France, que ce soit en métropole ou en Outre-mer. Elle sera créée par le regroupement de plusieurs structures nationales existantes (Agence des aires marines protégées, Atelier technique des espaces naturels, Fédération nationale des parcs nationaux, Office national de l’eau et des milieux aquatiques) et devra travailler en partenariat avec tous les acteurs, notamment les collectivités territoriales, les acteurs socio-économiques, les associations et fondations, mais aussi avec les citoyens.

Des ateliers de travail avec les institutionnels et la société civile étaient au programme de la semaine dernière afin d’envisager la déclinaison de l’AFB à Saint-Pierre et Miquelon et construire une action partagée entre tous les acteurs dans le domaine de la biodiversité au bénéfice de l’Archipel.

Le vendredi 24 après-midi s’est tenu le debriefing des ateliers de travail. Au cours de cette réunion, Stéphane Claireaux a largement insisté sur la nécessité de la présence de représentants des associations au sein du comité de pilotage de l’AFB localement afin que les orientations de l’AFB soient au plus près des besoins du terrain.

Il a été acté qu’une Equipe Projet serait composée de référents identifiés à la Collectivité Territoriale, à la DTAM, à l’ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage)  et à l’IFREMER. Ce noyau de techniciens aura pour mission de travailler aux projets de l’AFB et de coordonner les actions avec l’ensemble des parties prenantes que sont les associations.

L’objectif majeur est de créer une dynamique collective entre les acteurs du réseau, tant acteurs du terrain qu’institutionnels, afin de mieux faire connaître et respecter notre biodiversité et d’en faire un atout pour Saint-Pierre et Miquelon.

  • Pour mémoire :

http://depute975.net/2015/03/31/declinaison-de-lagence-francaise-pour-la-biodiversite-afb-en-outre-mer/

  • Pour en savoir plus :

http://agence-francaise-biodiversite.fr/

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
Charger d'autres écrits dans Ecologie
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Déplacement du Député à Miquelon

Vendredi 1er décembre, le Député s’est rendu sur Miquelon en compagnie de son équipe et de…