Accueil Santé Une feuille de route santé pour Saint-Pierre-et-Miquelon

Une feuille de route santé pour Saint-Pierre-et-Miquelon

Commentaires fermés
0
69
CTSA_040417
Mardi se réunissait à la CACIMA la Conférence Territoriale de la Santé et de l’Autonomie (CTSA) qui avait pour but d’examiner la feuille de route territoriale qui décline à Saint-Pierre et Miquelon la Stratégie Santé pour les Outre-mer.
La Stratégie de Santé pour les Outre-mer prévoit des objectifs et actions communes à tous les territoires d’outre-mer ainsi qu’une feuille de route pour chacun des territoires.
Suite à la note de Cap Sur l’Avenir remise au Préfet en mars 2016 et à la demande du Député se sont tenues les Assises de la Santé en octobre dernier. Ces assises ont été fructueuses et leurs conclusions, relayées par Stéphane Claireaux au Ministère des Affaires Sociales, ont été entendues.
Mme Chantal de Singly a été nommée pour mener une mission d’accompagnement de la concertation sur la feuille de route de Saint-Pierre et Miquelon.
Dans le cadre de sa mission, Mme de Singly s’est déplacée une première fois en janvier 2017 afin de rencontrer l’ensemble des acteurs du secteur médico-social et de réaliser un diagnostic.
Un travail complémentaire s’avérait nécessaire entre les différents acteurs de santé du territoire pour conduire la concertation à son terme et arrêter une feuille de route qui réponde aux enjeux spécifiques de l’Archipel. Il importe en effet de tenir compte du contexte particulier de Saint Pierre et Miquelon et de s’assurer que l’organisation de la santé garantit à ses habitants un accès à des soins et à des services médico-sociaux de qualité dans le cadre de parcours coordonnés répondant à leurs besoins.
C’est donc lors de son second déplacement que Mme de Singly a présenté le projet de Feuille de route territoriale à la CTSA qui l’a validée hier.
Cette feuille de route aborde de manière très concrète et pragmatique l’ensemble des problématiques qui avaient été soulevées par le rapport Favier de 2014, la note de Cap Sur l’Avenir de mars 2016 et lors des Assises de la Santé d’octobre de la même année.
Mme de Singly, forte de son expérience, notamment par sa mission pour la stratégie de santé pour les outre-mer,  et de son travail assidu, a parfaitement cerné les difficultés rencontrées tant par les usagers dans leur parcours de soins que par les professionnels dans la pratique de leur métier.
Stéphane Claireaux se félicite du travail collaboratif et constructif entre l’ATS, le CHFD et la CPS, associant les associations du secteur médico-social, les praticiens libéraux et tous les acteurs du secteur santé.
La qualité de la concertation permet à la feuille de route de porter réellement les priorités territoriales de Saint-Pierre et Miquelon tout en s’inscrivant dans la stratégie nationale de santé avec ses particularités ultramarines.
Le travail entamé il y a de cela un peu plus d’un an par le Député a toujours été motivé par l’intérêt général et le bien-être de la population. S’il reste encore du chemin à parcourir, des bilans d’étape permettront des ajustements, mais l’évolution de l’organisation de notre système santé semble en bonne voie. L’Archipel s’est doté d’une feuille de route bien définie, tous les partenaires se sont montrés coopératifs et motivés pour poursuivre un travail collectif sous la houlette de l’ATS – dont il faut souligner ici l’investissement des agents sur ce dossier - et aboutir à des solutions concertées au bénéfice des Saint-Pierrais et Miquelonnais.
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
Charger d'autres écrits dans Santé
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Vote du projet de loi santé

Mardi 1er décembre, Stéphane Claireaux est intervenu à la tribune de l’Assemblée nat…