Accueil Politique nationale Premier tour de la présidentielle

Premier tour de la présidentielle

Commentaires fermés
0
62

presidentielle

Samedi 22 avril, les électeurs de Saint-Pierre-et-Miquelon étaient les premiers à voter pour le premier tour de l’élection Présidentielle.

Comme en 2007 avec Ségolène Royale, puis 2012 avec François Hollande, c’est la Gauche qui sort première du scrutin local, ce qui pour moi est un premier point de satisfaction.

Les Saint-Pierrais et Miquelonnais ont choisi comme trio de tête 2 candidats qui s’affichent anti-système (Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen) et 1 candidat réformateur (Emmanuel Macron).

Ce résultat exprime un vote sanction contre un système politique à bout de souffle.

En tant que soutien d’Emmanuel Macron, je comprends cette envie de changement et de réforme qu’incarne également le candidat d’En Marche!.

Je souhaiterais cependant préciser que voter Marine Le Pen au second tour, c’est voter contre l’Europe et le Fonds Européen de Développement qui alimente significativement le budget de la Collectivité territoriale pour financer ses projets (27 millions pour le dernier FED).

Voter Marine Le Pen c’est aussi voter contre l’indexation des fonctionnaires en outre-mer, et nous connaissons tous la place de la fonction publique à Saint-Pierre-et-Miquelon.

Au niveau national, en tant que représentant local du candidat En Marche!, je suis évidemment très satisfait du résultat d’Emmanuel Macron qui sort en tête de ce premier tour et affrontera donc la candidate du Front national le 7 mai prochain.

Là aussi les Français ont manifesté clairement leur souhait de rompre avec un système politique qui a échoué depuis plus de 30 ans et un rejet des partis politiques classiques que représentent Les Républicains et le Parti Socialiste.

Emmanuel Macron porte un message d’ouverture, d’optimisme et d’espoir, l’idée d’une France préparée aux défis du XXIème siècle : le défi social, qui change de visage avec l’apparition de nouvelles formes de précarités ; le défi démographique, qui réclame d’anticiper le vieillissement de la population; le défi technologique et le défi environnemental, qui obligent à repenser nos modes de vie ; le défi démocratique, l’urgence de garder unie une société qui doute et se fragmente, et l’idée d’une France des patriotes dans une Europe qui protège.

Pour le second tour de cette présidentielle j’appelle tous les progressistes à se rassembler massivement derrière la candidature d’Emmanuel Macron.

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
Charger d'autres écrits dans Politique nationale
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

La loi biodiversité adoptée par l’Assemblée nationale

Après plusieurs années d’examen parlementaire les députés ont mis un point final à l’écrit…