Accueil Formation AFC, une lueur au bout du tunnel…

AFC, une lueur au bout du tunnel…

Commentaires fermés
0
1,013

AFC

L’AFC est une structure bien connue dans le paysage de la formation professionnelle de l’Archipel. C’est la principale et la seule instance en ce domaine, qui regroupe à la fois les organisations syndicales et patronales et où le dialogue social s’exerce pleinement.

Le travail réalisé jusqu’à présent par l’équipe et reconnu par l’ensemble des prescripteurs doit cependant trouver un nouveau souffle. L’effort de rationalisation récente et la mobilisation des salariés de ces derniers mois sont en effet la preuve d’une volonté unanime en son sein, de sauver, puis de moderniser cet outil indispensable pour tous les salariés passés, présents et à venir de l’Archipel.

Les différents échanges ces dernières semaines avec ses partenaires directs que sont la Préfecture et le Conseil territorial n’avaient cependant pas permis de satisfaire totalement les attentes à très court terme des responsables de l’association de formation professionnelle qui aujourd’hui se disent contraints, ni plus ni moins, à la dissolution de l’association avant la fin de l’année.

Pour le Député, au-delà de l’aspect humain et du sort des employés qui le préoccupent évidemment, il est aujourd’hui indispensable de soutenir cette association qui fête en ce mois de décembre son 30ème anniversaire. En pleine complémentarité avec les autres structures, il est nécessaire qu’elle puisse poursuivre sereinement ses missions, et surtout renforcer ses offres de formation au bénéfice des salariés de l’Archipel.

Stéphane Claireaux a donc demandé à rencontrer les responsables de l’association ce mardi 12 décembre. A l’issue de cet entretien avec le Président Roger Hélène, le Vice-Président Nicolas Loréal et la Directrice Mylène Gaspard, le Député a pris l’attache des administrations centrales et a notamment obtenu l’appui de la Ministre des Outre-mer, Annick Girardin, afin de trouver une réponse satisfaisante à la problématique immédiate de trésorerie que traverse aujourd’hui l’AFC.

À la suite de cette réunion de l’AFC avec le Député, le Préfet a provoqué mercredi dernier une ultime rencontre avant le Conseil d’administration de ce lundi 18 décembre, à laquelle participaient le Président et le vice-Président de l’AFC, et le Président de la Collectivité.

Les propositions suivantes ont été formulées :

  • La Préfecture verse dès 2017, 56 000 € en contrepartie d’une amélioration significative de l’offre de formation, gage d’une pérennité de la structure. Pour cela un accompagnement de la structure financé par l’Etat à 80% et la CT à 20% est également acté pour 2018.
  • La Ministre des Outre-mer propose un complément de 50 000 € supplémentaires dès le début de l’année 2018, à la condition que l’AFC poursuive ses efforts pour capter de nouveaux marchés auprès du secteur privé. Les autres partenaires financeurs de la formation professionnelle devront aussi participer à cet effort et s’engager formellement à renforcer leur offre de formation au profit de leurs salariés.
  • Le Président Stéphane Lenormand a déclaré que la Collectivité s’engageait à régler rapidement les dernières factures dues à l’AFC pour 2017 et que la Collectivité pourrait débloquer 24 000 € dans les semaines qui viennent.

L’avenir de la plate-forme principale de formation de Saint-Pierre et Miquelon – organisme sans but lucratif et « bien commun » des partenaires sociaux de l’Archipel – est en jeu. L’ensemble des partenaires publics sont donc pleinement mobilisés, avec notamment un soutien inédit et important de l’Etat de 106.000 € en l’espace de deux mois !

C’est en toute connaissance de cause que les membres du Conseil d’administration de l’AFC prendront donc leur décision ce lundi 18 décembre.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
Charger d'autres écrits dans Formation
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

LADOM : des retards dans le paiement des aides aux apprentis

Chaque année, la Chambre d’Agriculture, de Commerce, de l‘Industrie et de l’Artisanat (CAC…