Accueil Coopération régionale Le député interpelle le Ministre du Commerce international canadien à l’Assemblée nationale

Le député interpelle le Ministre du Commerce international canadien à l’Assemblée nationale

1
0
1,623

trudeau.AN

La semaine dernière a débuté avec une visite officielle fort médiatisée, celle du Premier Ministre Canadien.

Dans le cadre de ce déplacement, Justin Trudeau est venu s’exprimer devant les députés à la tribune de l’Assemblée nationale. Un véritable évènement, puisque Justin Trudeau est le premier chef de gouvernement canadien à se livrer à cet exercice, auquel seule une vingtaine de responsables étrangers a été conviée depuis le début de la Vème République, en 1958.

Un discours de séduction – à l’image de la visite – dont l’objectif à peine dissimulé était de convaincre la Représentation nationale de ratifier l’Accord de Libre échange entre le Canada et l’Union Européenne (CETA).

Un certain nombre de réunions de travail étaient aussi organisées avec les députés et des membres de la délégation canadienne qui accompagnait Justin Trudeau.

IMG_2012

Le mercredi 18 au matin était organisé un petit-déjeuner de travail avec le groupe d’étude « Attractivité de la France-Export » et les groupes d’amitié « France-Canada » et « France-Québec » de l’Assemblée nationale et des représentants de « Business France » et de l’Ambassade du Canada, notamment la Ministre conseillère aux affaires commerciales et économiques, Mme Josiane Simon.

Un peu plus tard dans la matinée, la Commission des Affaires étrangères auditionnait le ministre canadien en charge du Commerce international, M. François-Philippe Champagne.

Encore une fois les discussions se sont focalisées sur l’accord du CETA, les opportunités qu’il peut représenter, mais aussi les craintes qu’il suscite, principalement de la part des territoires ruraux.

Stéphane Claireaux a profité de cette occasion pour attirer l’attention du Ministre Champagne sur les conséquences et les désagréments potentiels que représente pour SPM la mise en oeuvre de cet accord. Le député a aussi souhaité interpeller le Ministre Champagne sur l’attitude regrettable du gouvernement Canadien dans le cadre des négociations franco-canadienne sur la pêche.

Ci-après la question de Stéphane Claireaux et la réponse de François-Philippe Champagne. On notera également tout particulièrement l’enthousiasme de la Présidente de la Commission des Affaires étrangères, Marielle de Sarnez, pour pour faire la promotion et défendre les intérêts de Saint-Pierre-et-Miquelon.

  • La question du député :

  • La réponse du Ministre Champagne :

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
Charger d'autres écrits dans Coopération régionale

Un commentaire

  1. Hacala

    28 avril 2018 à 2 h 18 min

    Bravo ! Stéphane ,souhaitant une suite …
    Amicalement Arlette

Consulter aussi

L’entente Sécurité sociale France-Québec votée à l’Assemblée nationale

Le projet de loi n°4121 autorisant l’approbation des avenants portant première modif…