Accueil Economie Euronaval 2018 : le grand défi de la souveraineté maritime

Euronaval 2018 : le grand défi de la souveraineté maritime

Commentaires fermés
0
398

IMG_3523

Lundi 22 octobre, le député de l’Archipel était invité en tant que Vice-président du groupe Economie Maritime de l’Assemblée nationale, à la conférence d’ouverture du salon EURONAVAL, le salon international du Naval de Défense, de la Sûreté et de la Sécurité maritime.

Dans son allocution d’ouverture, Hervé Guillou, le Président du GICAN a cité le stratège et homme d’Etat athénien Thémistocle : « Celui qui commande sur mer, commande partout« .

Cette citation n’a jamais perdu de sa pertinence à travers les siècles et illustre bien les enjeux de la souveraineté maritime des pays. Avec ses 11 millions de km2 qui font d’elle la seconde zone économique maritime du Monde, la France a de lourdes responsabilités et l’industrie navale française doit relever ce grand défi.

L’industrie navale de défense a pour objectif de représenter à horizon 2025, 2% du PIB de la France. C’est considérable.

Pour cela, il lui faut rester à la pointe de l’innovation et compétitive à l’international, l’export étant une nécessité absolue pour rentabiliser cette industrie. Les retombées actuelles des activités à l’exportation représentent aujourd’hui plus de 400 millions d’euros par an pour notre pays.

Mais la concurrence est rude, notamment face à un pays comme la Chine qui produit 1 frégate par mois et 1 sous-marin tous les 3 mois, soit en 4 ans, l’équivalent de la flotte nationale française… Fin 2018, la Chine devrait passer au premier rang, devant les Etats-Unis d’Amérique.

Si le GICAN a réussi le pari de restructuration de la filière navale française, il s’agit aujourd’hui de rassembler les partenaires européens (10 chantiers navals) qui agissent en ordre dispersé, afin de conforter la compétitivité de nos entreprises européennes et renforcer notre souveraineté.

Le grand challenge de ce début de 21ème siècle c’est le numérique avec notamment le développement de l’intelligence artificielle et aussi l’arrivée de nouvelles menaces, d’où cette nécessité de maintenir notre industrie à la pointe de l’innovation par des investissements massifs.

Le salon EURONAVAL a lieu tous les deux ans. Il fête cette année son 50ème anniversaire sous le haut patronage de la Ministre des Armées et du Secrétaire d’Etat à la Mer. Il se déroule du 23 au 26 octobre au parc des expositions de Paris Le Bourget. Il accueille près de 400 exposants venus de 34 pays, près de 130 délégations officielles de 70 Etats et près de 25 000 visiteurs professionnels de plus de 100 nationalités différentes.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
Charger d'autres écrits dans Economie
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Assises nationales du Transport Aérien : le désenclavement des Outre-mer

Le Député Stéphane Claireaux a assisté ce mardi 10 juillet, au siège de la Direction Génér…