Accueil Maritime Assises Economie de la Mer – Brest 2018 : 3 annonces pour SPM

Assises Economie de la Mer – Brest 2018 : 3 annonces pour SPM

Commentaires fermés
0
380

IMG_0087

Pour la première fois, les parlementaires « bleus » étaient invités aux Assises de l’économie de la mer pour présenter leur travail au cours d’un atelier : « Les parlementaires bleus et l’innovation maritime ».

Une délégation de l’Assemblée nationale, membres de la « Team Maritime » et du groupe d’étude « Economie maritime », s’est déplacée à Brest pour participer aux débats.

Stéphane Claireaux, aux côtés de ses collègues Sophie Panonnacle (Gironde) et Jean-Christophe Larsonneur (Finistère) était invité à faire une présentation des problématiques des ports ultramarins :

Deux jours d’ateliers et de tables rondes très intéressantes autour des enjeux maritimes : pêche, aquaculture, sûreté maritime, énergies marines renouvelables, la numérisation du maritime, la recherche et les biotechnologies…

Quelques photos et vidéos de l’évènement :

En marge du programme officiel, Stéphane Claireaux a participé à des réunions annexes, notamment celle présidée par le Secrétaire Général à la Mer, Vincent Bouvier et le Président du Cluster Maritime Français, Frédéric Moncany, sur les résultats du Comité Interministériel de la Mer (CIMER), réuni la semaine dernière à Dunkerque.

Ce CIMER aura retenu 5 thématiques prioritaires :

  • l’économie maritime et portuaire
  • la dimension européenne de la politique maritime de la France
  • développer une politique maritime Outre-mer
  • protéger la mer
  • inciter les Français à « prendre la mer »

La mesure 25 de ce CIMER intéresse directement SPM puisqu’elle annonce le soutien du gouvernement à la création d’une plateforme de recherche subarctique dans l’Archipel (annonce 1) :

Mesure 25 du CIMER : 

L’État s’engage à promouvoir la mise en place des plateformes de recherche à l’échelle de chaque bassin géographique (Antilles, Guyane, sud Océan Indien, Pacifique) pour encourager les synergies dans les domaines jugés prioritaires (séismes, éruptions, ouragans, sargasses, biotechnologies, etc.), et faire rayonner l’effort de recherche Outre-mer.
Une première plateforme subarctique sera prévue à Saint-Pierre et Miquelon, en partenariat avec l’Université de Bretagne occidentale (UBO).

A noter également que, plutôt que de disséminer les mesures relatives aux outre-mer parmi les différentes décisions, le CIMER a consacré un chapitre « priorités » à nos territoires ultramarins, preuve de l’intérêt du gouvernement pour les outre-mer.

Toutes les mesures du CIMER 2018 : fichier pdf Dossier de presse – CIMER 2018–

Toujours en marge du programme, Stéphane Claireaux a profité de ces assises pour faire le point, avec Yves-Marie Paulet, le Vice-Président Mer de l’Université de Bretagne Occidentale (UBO), sur les projets en cours de l’Institut France Québec Maritime, notamment ceux qui concerneraient SPM.

Une première école d’été de recherche aura lieu cet été à Saint-Pierre et Miquelon (annonce 2) : une quarantaine d’étudiants chercheurs (moitié Français – moitié Québécois) viendront durant 3 semaines travailler sur des problématiques locales à définir (biodiversité, évènements climatiques…).

L’IFQM publiera ses appels à projets recherche en milieu maritime en janvier prochain, plusieurs dossiers devraient concerner l’Archipel (annonce 3). La date de dépôt des candidatures est fixée au mois de Mai 2019, nous aurons plus de précisions alors sur les projets retenus et financés.

Les Assises de l’économie de la mer, c’est aussi l’occasion d’entretenir les relations avec les acteurs et porteurs de projets du milieu maritime.

Ainsi, Stéphane Claireaux a retrouvé avec plaisir les responsables du projet de transport maritime de fret transatlantique à la voile de la société NEOLINE qui proposera une opportunité de desserte complémentaire de la Métropole à l’Archipel via les Etats-Unis.

Après les avoir accompagné dans la préparation de leur voyage de prospection à SPM en juin dernier, le député de l’Archipel poursuit son travail de soutien auprès des promoteurs.

Une avancée importante à noter avec le partenariat signé entre la société Renault et NEOLINE pour le transport de voitures (article LESECHOS.FR)

Retour sur le projet NEOLINE :

IMG_4706

Les Assises sont également le moment de faire de nouvelles rencontres avec les acteurs institutionnels et professionnels du secteur maritime . Stéphane Claireaux a notamment apprécié ses échanges avec les membres du Cluster maritime de Polynésie (photo ci-dessus, avec sa collègue députée de Polynésie à sa droite, Maïna Sage) et celui de Nouvelle Calédonie.

A noter la présence à ces assises de la Présidente du Conseil National de la Mer et des Littoraux, Karine Claireaux et le Président du Cluster Maritime SPM, Max Girardin.

Un regret cependant, l’absence à cet événement maritime majeur, d’acteurs professionnels de l’Archipel, de la CACIMA (qui n’a malheureusement pas été en mesure de déléguer un représentant), ou encore de l’agence de développement du Conseil territorial, Archipel Développement, alors que que celle-ci a une délégation fixe en Métropole.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
Charger d'autres écrits dans Maritime
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Les rendez-vous marquants du Député à SPM en décembre

Marche de la Marguerite Comme une petite centaine de ses concitoyens, Stéphane Claireaux a…