Accueil Numérique Numérique : visite au campus Lab Orange

Numérique : visite au campus Lab Orange

0
0
364

IMG_1151

Il y a quelques mois, le député Stéphane Claireaux avait émis le souhait de visiter les lieux d’innovation de l’opérateur de télécommunication Orange, partenaire privilégié de SPM Telecom.

Ainsi, ce lundi 3 décembre, accompagné du Directeur Général adjoint de SPM Telecom, Xavier Bowring, Stéphane Claireaux s’est rendu à l’éco-campus du Lab Orange à Châtillon, en périphérie de Paris, à l’invitation de François Jezequel, responsable du groupe Orange.

Une matinée de rencontres instructives et de découverte de ces lieux « high-tech », dédiés à la recherche et développement, constitués de plusieurs départements et d’espaces ouverts aux partenaires institutionnels, aux start-up et aux industriels travaillant dans l’innovation.

L’après-midi s’est déroulé au Showroom du Lab Orange, espace dédié aux futures innovations technologiques.

Le député a pu découvrir des applications et des produits réalisés par des start-up soutenues (« accélérées ») par Orange, permettant de faciliter, de simplifier le quotidien de chacun, du point de vue domestique, pour les citoyens ou pour les collectivités locales.

À ce titre, les nouvelles technologiques dédiées au service des « Smart Cities », les villes connectées, ont pu démontrer toute une nouvelle appréhension de la gestion de l’espace public. L’exemple d’Abu Dhabi : la ville utilise des systèmes innovants mis en place par des start-up d’Orange, permettant aux autorités d’être alertées et de mieux gérer l’éclairage de la voie publique, le traitement des déchets et des eaux usées ou encore la fluidité des transports.

En outre, une start-up a présenté une application de démocratie participative pour smartphones permettant aux citoyens d’exprimer leur avis par un vote consultatif organisé par une collectivités.

Enfin, toute une gamme d’objets connectés ont révélé une nouvelle approche du service à la personne, et notamment pour nos séniors, permettant à ces derniers de bénéficier d’une technologie de pointe pour un suivi médical ou en cas de problème sur leur lieu de vie. Une technologie performante, simplifiée, facile d’accès, sans besoin de connaissances approfondies.

Beaucoup de ces innovations pourraient trouver une application locale bien utile, aux collectivités locales, au service de la population de Saint-Pierre-et-Miquelon.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
Charger d'autres écrits dans Numérique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Pour une nouvelle régulation de l’audiovisuel à l’ère numérique

Jeudi 4 octobre, les députés Pierre-Yves Bournazel (président) et Aurore Bergé (rapporteur…