Accueil Europe La tribune du député Stéphane Claireaux pour les élections européennes

La tribune du député Stéphane Claireaux pour les élections européennes

Commentaires fermés
0
675

bandeauweb.UE

Chers amis de l’Archipel,

Saint-Pierre-et-Miquelon est sans conteste un des territoires d’outre-mer où parler d’Europe devrait résonner fort en nous.

Les décisions que l’Union Européenne prend ont des conséquences sur notre mode de vie, sur nos réglementations, sur notre culture et aussi sur notre capacité à investir et à nous projeter dans l’avenir.

Ce samedi 25 mai, il nous faut donc faire le bon choix !

Pas le choix de la résignation, ni celui du repli, ou encore moins celui du “Grand Soir” qui remettrait tout à plat et tente de nous faire croire à la possibilité de renégocier les traités du jour au lendemain.

Ne sous-estimons pas l’importance du scrutin de ce samedi 25 mai pour l’Archipel !

Il faut se prévenir des dangers d’une Europe divisée, repliée sur elle-même et qui aurait à coeur de détricoter tout le soutien et toute la solidarité avec nos territoires insulaires, sous l’effet d’une baisse des budgets nationaux qui contribuent pourtant à offrir à l’Europe un levier sans égal pour les Pays et Territoires d’Outre-mer (PTOM) – dont fait partie SPM – ou encore les Régions Ultrapériphériques (RUP).

Saint-Pierre-et-Miquelon est un archipel aux multiples talents, un archipel qui a un fort potentiel pour se développer, un archipel qui dispose d’une voix nationale et internationale aujourd’hui entendue comme jamais !

L’exercice des responsabilités de député et mes deux ans aux côtés de ce Gouvernement, avec Annick Girardin, m’obligent aujourd’hui à mettre en garde ceux qui seraient tentés de se tromper de combat, de se tromper d’élection.

Ce samedi 25 mai, il s’agit d’élire les représentants de la France au Parlement Européen, pour que la France soit forte, pour que la France pèse dans les décisions.

Il ne s’agit pas de se laisser embarquer dans le jeu de dupe auquel voudraient nous faire participer certains politiques au niveau national, comme au niveau local d’ailleurs.

C’est le cas du sénateur Artano, dont chacun ici aura compris depuis longtemps que le seul et unique objectif est de nuire – quel que soit le moyen et quelle que soit l’occasion – à la personne d’Annick Girardin.

Cette obsession irrationnelle, toxique et mortifère l’aura conduit encore dernièrement à se répandre en amalgames fumeux, introduisant tout à coup le dossier du plateau continental dans l’équation de ces Européennes !?

Si je dois lui reconnaître une certaine créativité pour semer le trouble dans les esprits, je suis beaucoup moins impressionné par son numéro de grand défenseur de l’Archipel. Lorsque je me suis levé et que j’ai claqué la porte des négociations franco-canadiennes sur la pêche en mars 2018, le sénateur Artano est lui resté bien sagement assis à table avec les Canadiens, sans mot dire. C’est au pied du mur qu’on voit le maçon !

Plus sérieusement, concentrons-nous sur les véritables enjeux de ces Européennes pour Saint-Pierre et Miquelon.

L’orientation fondamentale du programme que vous propose la liste Renaissance menée par Nathalie Loiseau est d’abord celle de la transition écologique et de la préparation aux évènements climatiques majeurs dont nous subissons déjà les effets, et pour lesquels les outremers sont aux avant-postes.

Les propositions du programme Renaissance ont pour objectif de faire de l’Europe une véritable puissance verte.

Ce programme fait écho à la Trajectoire Outre-mer 5.0 soutenue par la Ministre des Outre-mer Annick Girardin : zéro exclusion, zéro carbone, zéro déchet, zéro polluant agricole et zéro vulnérabilité aux changements climatiques.

La taxe sur le carbone des produits importés en Europe, la fermeture des centrales à énergies fossiles d’ici 2050, la sortie du glyphosate d’ici 2021, la division par 2 des pesticides d’ici 2025, la création d’une force de protection sanitaire contre les fraudes alimentaires, l’interdiction du plastique non-recyclable d’ici 2025 et des microplastiques ajoutés aux cosmétiques, détergents et peintures d’ici 2020, la fin d’ici 2030 de l’importation de produits non durables contribuant à la déforestation, ou encore le projet de smic européen, la préservation des aides européennes aux plus précaires, l’harmonisation par le haut des droits des femmes en Europe, garantir une expérience européenne à tous nos jeunes, penser une politique européenne d’asile et construire une nouvelle Europe de la défense… voilà quelques exemples des grandes ambitions portées par Nathalie Loiseau et ses colistiers à ces élections Européennes.

Je sais qu’une grande majorité d’entre vous partage ces valeurs et partage ces ambitions, alors je vous invite avec force à soutenir samedi la liste Renaissance !

Grâce à l’Europe, Saint-Pierre-et-Miquelon a accès au Fonds Européen de Développement (FED), soit pas moins de 26,35 M€ sur le dernier exercice !

Cette dotation donne à la Collectivité territoriale une réelle capacité pour mettre en oeuvre sa politique, pour engager des investissements structurants et productifs, au service du désenclavement et du développement économique du territoire, créateur d’emplois durables.

Sur le rayonnement intellectuel et culturel, la plateforme de recherche que nous venons de créer avec le ministère de la Recherche et de l’Innovation par exemple, devra aussi aller chercher des fonds européens pour nous aider à mieux comprendre nos enjeux maritimes, notamment autour de la pêche et du climat.

La majorité Archipel Demain au Conseil territorial ne s’y trompe pas non plus, et pour la première fois à l’occasion d’élections Européennes, craignant un désintérêt local et la tentation des partis populistes fossoyeurs de l’Europe, sort le « grand jeu », spots vidéos à l’appui, pour vous convaincre – à juste titre – d’aller voter ce samedi 25 mai. Leur démarche confirme bien le caractère vital des fonds européens pour la Collectivité territoriale.

Le volume financier pour la prochaine génération FED devrait rester stable autour de 500 M€. Mais rien n’est immuable, aussi il nous faut maintenir une réelle capacité de négociation au sein de l’UE, pour que les pays comme la France, qui dispose de PTOM, soient entendus !

Il nous faut une représentation forte au Parlement Européen, en capacité de mobiliser nos alliés progressistes européens, de mobiliser nos eurodéputés ultramarins sur les questions qui nous préoccupent.

Qui d’autre est mieux placé que la liste Renaissance pour lutter contre le populisme et saisir les mains déjà tendues d’António Costa, le Premier ministre portugais, désormais un poids lourd de la gauche européenne, ou encore de l’Allemand Udo Bullmann, président du groupe des sociaux-démocrates au Parlement européen et tête de liste du SPD en Allemagne ?

Qui d’autre est mieux placé que ceux qui sont aux côtés du Gouvernement pour défendre les intérêts de nos territoires d’outre-mer ?

A l’instar d’Annick Girardin qui n’a de cesse de défendre, avec la détermination et le courage qu’on lui connaît, les territoires ultramarins, malgré des arbitrages souvent difficiles… qui d’autre peut promouvoir ces idées et faire comprendre ce que l’on ne peut pas comprendre, quand on n’a jamais mis les pieds sur l’Archipel ?

Je ne cède absolument pas au catastrophisme, mais je sens au sein de l’Archipel comme une résignation collective ou une distance face à ces élections européennes qu’il faut absolument surpasser.

Ne vous laissez pas influencer par les discours nationalistes et populistes qui mettraient l’Europe en péril.

Ne vous laissez pas enfumer par les tentatives de diversion.

Et surtout, ne vous trompez pas d’élection !

Votre mobilisation conditionnera l’accès aux fonds européens, au respect de l’Etat de droit et des libertés des citoyens.

Ce 25 mai, il faut nous engager pour une Europe plus solidaire et plus proche des citoyens, une Europe fière de ses valeurs, une Europe proche des régions d’outre-mer.

L’Europe est une chance pour Saint-Pierre et Miquelon !

Pour une France et des outremers forts en Europe, samedi 25 mai, je vous invite à voter massivement pour la liste Renaissance !

Stéphane Claireaux

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
Charger d'autres écrits dans Europe
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Rencontre avec M. Laurent OLLEON

A l’instar de la quasi-totalité des élus du territoire, le Député a rencontré la sem…