Accueil Climat Une première université d’été de chercheurs à SPM

Une première université d’été de chercheurs à SPM

Commentaires fermés
0
482

ifqm

Ce lundi 19 août, le député participait à l’accueil des étudiants chercheurs et de leurs encadrants, à la première université d’été de l’Institut France Québec Maritime (IFQM) à Saint-Pierre-et-Miquelon.

Pour Stéphane Claireaux, cette université d’été est la concrétisation et l’aboutissent de 3 années de travail au sein de l’IFQM, avec l’actif soutien de l’Université de Bretagne Occidentale (UBO), l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), le Ministère des Outre-mer et la Préfecture de SPM.

En plus des travaux de recherche qui nous permettrons de mieux comprendre notre environnement et comment mieux réagir aux changements climatiques, diverses rencontres sont organisées avec la population, auxquelles nous vous attendons nombreux.

Remercions au passage toutes les familles d’accueil qui se sont proposées pour recevoir chez eux les étudiants, une formule qui ne manquera pas de faciliter les échanges entre la population et nos jeunes chercheurs.

Quelques extraits de l’allocution de Stéphane Claireaux lors de cette soirée de bienvenue :

« J’entends encore Jean-Pierre Ouellet lancer lors d’une table ronde  (à l’occasion de la visite du Ministre Jean D’Amour, venu alors nous présenter la stratégie maritime du Québec) un peu comme une boutade : ça y est, avec Mme la Maire de Miquelon, nous avons trouvé une action concrète à réaliser… on va proposer une université d’été à SPM !

Et bien nous y voilà, 1 an et demi après, vous êtes les premiers chercheurs que nous accueillons… bienvenue à vous tous.

Je crois profondément à ces échanges, je crois profondément en la création à SPM d’une plateforme de recherche. »

(…)

« C’est un projet qui me tient véritablement à cœur car, pour reprendre une formule plutôt marketing, il est gagnant gagnant :

    • Gagnant pour la communauté scientifique à qui l’on facilitera l’accès et l’accueil sur un « terrain de jeux » paraît-il très « excitant ».
    • Gagnant pour l’Archipel qui sera identifié internationalement sur une carte comme un spot d’intérêt exceptionnel.
    • Gagnant pour nos professionnels et pour la population qui devront pouvoir compter sur ces chercheurs pour mieux appréhender notre environnement, mieux connaître nos richesses, mieux gérer nos stocks halieutiques, mieux se préparer aux changement climatiques…

Voilà chers amis ce que je souhaitais vous dire… bienvenue une nouvelle fois à SPM et prenons l’engagement ce soir que cette première université d’été sera une réussite qui en entraînera beaucoup d’autres dans les années à venir ! »

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
Charger d'autres écrits dans Climat
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Les victimes de la tempête du 16 décembre 2016 pourront se faire enfin indemniser !

Chacun se rappelle des dégâts impressionnants sur la côte ouest de Langlade et plus précis…