Accueil Audiovisuel Audiovisuel public : pacte pour la visibilité des Outre-mer

Audiovisuel public : pacte pour la visibilité des Outre-mer

0
0
209

IMG_2660

Lundi 4 novembre, Stéphane Claireaux a participé, au siège de France Télévisions, à la réunion inaugurale du Comité de suivi du « Pacte pour la visibilité des Outre-mer » dans l’audiovisuel public.

Ce comité fait suite à la signature en juillet dernier du « Pacte pour la visibilité des Outre-mer » entre le Ministère des Outre-mer, celui de la Culture et France Télévisions, afin de répondre à la suppression annoncée de France Ô.

Stéphane Claireaux s’étant fortement investi ces derniers mois dans le groupe de travail parlementaire, dont les travaux ont abouti à ce pacte de visibilité, il a été choisi avec deux autres collègues députés pour représenter l’Assemblée nationale.

Ce comité de suivi, formé de 6 parlementaires, 3 représentants de l’Etat, 6 représentants des syndicats de producteurs/auteurs et de 3 personnalités qualifiées, sera chargé de contrôler que les 25 engagements pris dans ce pacte de visibilité OM pour garantir durablement la présence des OM au centre de l’offre de l’audiovisuel public, seront bien tenus.

Après avoir installé le comité et présenté Sylvie Gengoul, la nouvelle responsable du Pôle OM de France Télévisions qui avait pris ses fonctions le matin même, la Présidente de France TV, Delphine Ernotte a déroulé avec son équipe de direction les premiers résultats de l’application du pacte de visibilité.

Ceux-ci sont encourageants et confirment la volonté de France TV de respecter les engagements pris dans le pacte de visibilité :

  • 17 programmes ultramarins diffusés en première partie de soirée depuis le début de l’année sur les antennes nationales ;
  • lancement des trois nouveaux rendez-vous dédiés à l’Outre-mer sur France 3 :
    • diffusion quotidienne du lundi au vendredi de l’émission « Les témoins de l’outre-mer »
    • journal quotidien des outre-mer à la mi-journée
    • le magazine hebdomadaire « Riding zone », tous les samedis
  • progression du nombre de sujets ultramarins dans les éditions nationales d’information de France 2 et France 3 ;
  • constitution d’une Unité de programme Outre-mer transverse chargée de proposer et de coordonner les initiatives éditoriales sur l’Outre-mer ;
  • multiplication des points info outre-mer sur France Info ;
  • sanctuarisation de l’enveloppe de 10 M€ consacrée au financement de la production audiovisuelle entre les stations 1ère, les antennes nationales et le numérique ;
  • poursuite de la production d’un feuilleton en outre-mer chaque saison : après La Réunion qui a accueilli durant 6 saisons le tournage de la série « Cut », c’est cette année la Nouvelle-Calédonie qui a été l’hôte de la nouvelle série policière ultramarine « OPJ Pacifique sud » ;
  • lancement de la première édition du Festival International du Film documentaire Amazonie- Caraïbes à Saint-Laurent-du -Maroni en Guyane.

Stéphane Claireaux est intervenu afin d’avoir des précisions sur la future offre numérique « France Ô » et la formation en interne sur ces nouveaux médias.

Le député s’est également inquiété de l’avenir et du redéploiement des personnels de Malakoff dans le cadre de la disparition de France Ô en diffusion linéaire.

Après le FIFO (Festival International du Film documentaire Océanien) lancé en Polynésie depuis près de 20 ans, c’était cette année au tour de la Guyane de lancer le FIFAC (Festival International du Film documentaire Amazonie-Caraïbes), puis ce sera l’an prochain à la Réunion de créer le sien pour la zone Océan Indien.

Si Stéphane Claireaux s’est félicité de la volonté de France TV de doter chaque bassin océanique de son festival du film documentaire pour favoriser le rayonnement international des territoires, le député a souligné qu’il manquait le bassin Atlantique Nord dans cette belle initiative de France TV.

La Présidente Delphine Ernotte a effectivement reconnu qu’il fallait réfléchir à un projet pour Saint-Pierre-et-Miquelon, aux portes du Canada et de l’Amérique, pourquoi pas sous l’angle de la francophonie. Sylvie Gengoul, la nouvelle responsable du Pôle Outre-mer de France TV, pilotera cette réflexion.

La prochaine réunion du Comité de suivi se déroulera début janvier 2020. Y seront présentés un bilan consolidé des réalisations de l’année 2019 et une maquette de la nouvelle offre numérique Outremer.

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
Charger d'autres écrits dans Audiovisuel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Loi Egalité Réelle Outre-mer : fin du premier acte à l’Assemblée

Les premiers débats sur la loi Egalité réelle se sont terminés à l’Assemblée nationa…