Accueil Audiovisuel Rencontre avec Franck Riester, Ministre de la Culture

Rencontre avec Franck Riester, Ministre de la Culture

Commentaires fermés
0
558

Riester

Dans le cadre des prochains débats relatifs à la réforme de l’audiovisuel, les députés Maina Sage et Stéphane Claireaux ont été reçus par le Ministre de la Culture, Franck Riester, mercredi 29 janvier, afin de présenter les conclusions de leur rapport portant sur la filière audiovisuelle dans les Outre-mer (Rapport n°2116).

Cet échange, en présence de représentants du CNC et de France télévisions a permis d’aborder quelques axes prioritaires portées par les co-rapporteurs :

  • le renforcement de l’accessibilité aux aides nationales pour les productions ultramarines, en assouplissant notamment certains critères et en alignant le crédit d’impôt pour les outre-mer sur le crédit d’impôt international ;
  • la promotion des talents et des compétences locales, en favorisant des passerelles avec les réseaux régionaux, nationaux et internationaux, en créant un portail interactif d’information, en proposant une aide à la mobilité des professionnels ou encore en soutenant l’organisation de rendez-vous et festivals dédiés ;
  • une plus grande visibilité des territoires grâce à des obligations d’investissements publics dans la production ultramarine et des obligations de diffusion essentielles pour lancer des projets. Le ministre a rappelé qu’un décret précisera prochainement les engagements du pacte de visibilité cosigné par la Ministre des Outre-mer, le Ministre de la Culture et la Présidente de France télévisions le 11 juillet denier ;
  • enfin, le soutien local aux chaînes généralistes de proximité, qui contribuent au pluralisme des expressions en garantissant des conditions concurrentielles équitables avec le réseau public et en facilitant leur accès aux programmes privés.

Maina Sage et Stéphane Claireaux ont rappelé tout l’intérêt de soutenir ce secteur de niche à fort effet levier, qui génère non seulement des retombées économiques directes importantes, mais aussi contribue à la promotion de nos territoires et de nos cultures bénéficiant indirectement à l’industrie touristique ultramarine. Enfin, le développement des activités audiovisuelles en outre-mer peut être facteur d’une meilleure cohésion sociale.

Les deux co-rapporteurs seront présents au 17ème Festival International du Film Documentaire Océanien (FIFO) qui se tient en Polynésie du 4 au 7 février. Maina Sage et Stéphane Claireaux sont invités à participer aux différents ateliers et tables-rondes, afin d’y présenter leur rapport sur la filière audiovisuelle dans les Outre-mer.

Stéphane Claireaux a souligné auprès du Ministre de la Culture l’investissement et le souhait de France Télévisions de rayonner sur les 3 bassins océaniques en soutenant des festivals internationaux du film documentaire, avec la création du FIFO il y a 17 ans en Polynésie, du FIFAC (Festival International du Film documentaire Amazonie Caraïbes) en Guyane l’année dernière, et d’un festival pour l’Océan Indien prévu cette année à La Réunion.

Le député de l’Archipel a donc profité de cette rencontre pour défendre un souhait qu’il a déjà exprimé auprès de la présidente de France TV, Delphine Ernotte, et de la directrice du Pôle Outre-mer, Sylvie Gengoul : la création d’un festival audiovisuel à Saint-Pierre et Miquelon – peut-être autour du fait francophone en Amérique du Nord – afin de couvrir et rayonner dans le bassin Atlantique nord. Franck Riester s’est montré très réceptif à cette idée.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
Charger d'autres écrits dans Audiovisuel
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Valoriser le patrimoine culturel local au profit du développement touristique

Mercredi 7 novembre, Stéphane Claireaux participait à la Commission élargie qui recevait l…