Accueil Logement La CISPM : un outil précieux pour le logement au service de la population de SPM

La CISPM : un outil précieux pour le logement au service de la population de SPM

0
0
700

IMG_4142

Ce jeudi 10 septembre, la Coopérative Immobilière des Iles Saint-Pierre et Miquelon (CISPM) se réunissait en assemblée générale extraordinaire dans la salle des délibérations de la Mairie de Saint-Pierre.

Les coopérateurs se sont mobilisés et ont répondu présent afin de venir voter une proposition technique de modification des statuts.

Ce fût aussi l’occasion pour le Président de la Coopérative, Thierry Hamel, de revenir sur l’historique de la CISPM, mais aussi de réaffirmer ses missions, présenter les actions accomplies et évoquer les réflexions et projets de la Coopérative en matière d’accession à la propriété et plus largement de logement à Saint-Pierre-et-Miquelon.

La Coopérative Immobilière des Iles Saint-Pierre et Miquelon a été créée en 1949, à l’initiative du Conseil général de l’époque, afin de permettre à la grande partie de la population qui ne bénéficiait pas alors de revenus fixes ou suffisant, d’accéder à la propriété.

 • Ainsi, 1690 foyers de l'Archipel ont pu devenir propriétaire de leur résidence principale grâce à la CISPM, sur 3 générations.
 • En 70 ans, la Coopérative a contracté 60 millions d'€ auprès d'organismes financiers, afin de financer les emprunts des coopérateurs. En valeur actualisée, cela représente 146 millions d'€ mis à la disposition de la population.
 • Si sa part du marché locale a diminué significativement au fil du temps compte tenu des taux devenus plus attractifs des banques commerciales, il n'en demeure pas moins que ces 3 dernières années, la CISPM a octroyé une trentaine de prêts par an, pour une production annuelle moyenne de 2,8 millions d'€, preuve de son utilité et que la CISPM répond encore à des besoins d'une partie de la population.
 • En terme de diversification d'activité, la CISPM gère pour le compte du Conseil territorial les 36 logements sociaux de la Collectivité.
 • La CISPM représente aujourd'hui à peu près 700 coopérateurs.

Dans ses réalisations majeures, on compte :

  • Les « maisons coopérateurs » : une sorte de location-vente sur une très longue durée créée au tout début pour que les plus modestes puissent devenir propriétaires ;
  • Les logements en bande, route de la Pérouse, plus connu sous le nom « les salines » ;
  • L’immeuble de 10 logements « Le Pain de sucre » ;
  • Le « Parcours logement » : dispositif créé par la CISPM, lié au projet de l’immeuble « Pain de sucre » dont les locataires doivent impérativement avoir un projet de construction ou d’achat de résidence principale dans les 4 ans, et dont une partie du loyer est capitalisé pour le financement de leur futur emprunt.

Tournée vers l’avenir, la CISPM a participé à différents travaux sur la problématique de plus en plus prégnante à Saint-Pierre-et-Miquelon du logement.

La Coopérative souhaite participer à apporter des solutions en terme de logement social, de logement intermédiaire, pour les jeunes et les moins jeunes, ou encore pour les personnes en perte d’autonomie. Mais c’est un vaste chantier auquel la CISPM ne peut s’atteler seule, sans le soutien des collectivités. C’est pourquoi la Coopérative souhaiterait se positionner en tant qu’opérateur local de logement social.

La CISPM est un formidable outil au service de la population de l’Archipel, aux collectivités de s’en saisir !

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
Charger d'autres écrits dans Logement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

PLF 2016 : Mission Agriculture

Ce lundi 2 novembre, le Député de l’Archipel est intervenu au nom du groupe RRDP sur…