Accueil Coopération régionale XXIIe Commission mixte de coopération régionale

XXIIe Commission mixte de coopération régionale

Commentaires fermés
0
394

coopreg

Ce matin, jeudi 3 décembre, le député assistait en visioconférence à la XXIIème Commission mixte de la coopération régionale entre les provinces du Canada Atlantique et Saint-Pierre et Miquelon.

Il s’agissait notamment d’entendre et d’échanger autour des rapports 2020 et perspectives 2021 des co-présidents des 4 sous-comités qui forment la Commission mixte :

  • Enjeux de société (jeunesse, éducation, culture, santé)
  • Environnement et sciences
  • Développement économique et durable
  • Sécurité

Dans leur intervention liminaire respective, l’Ambassadrice de France au Canada Kareen Rispal et le Préfet de l’Archipel Thierry Devimeux, sont évidemment revenus sur la crise mondiale de la Covid-19 que nous traversons depuis mars dernier. Ils ont tenu à souligner et remercier les autorités canadiennes, notamment sanitaires, pour le soutien qu’elles ont manifesté dès le début de la crise, tout d’abord en acceptant d’effectuer nos premiers tests PCR à Halifax (+ de 700), en autorisant la continuité des evasans vers le territoire Canadien (+ de 400), en gardant à la disposition de SPM des lits de réanimation à St-Jean TN, en cas de crise locale majeure, ou encore en autorisant une dérogation à nos étudiants afin qu’ils puissent obtenir leur permis d’étude à leur point d’entrée au Canada. Des propos auxquels souscrit complètement Stéphane Claireaux.

Bien que parfois décriée, notamment par ceux qui refusent d’y siéger, la Coopération Régionale entre les Provinces Atlantiques et SPM facilite l’éclosion de projets concrets intéressants pour l’Archipel en terme de santé publique, à l’image de la création d’un réseau d’épidémiologistes. Décidé pourtant bien avant la crise du Coronavirus, la création de ce réseau démontre aujourd’hui toute sa pertinence.

Dans un tout autre registre, la collaboration entre la Brasserie Fils du Roy au Nouveau Brunswick et la Brasserie de l’Anse à Miquelon augure de bonnes dégustations et de belles surprises.

La tenue à Miquelon à l’automne 2021 de l’Assemblée générale annuelle de la Société Nationale de l’Acadie renforcera les liens culturels qui nous lient au pays d’Antonine Maillet et fera gagner sans nul doute une visibilité touristique.

Quant à notre jeunesse, elle pourra s’enrichir des échanges avec la très dynamique Fédération de Jeunes Francophones du Nouveau Brunswick.

Un regret cependant, comme chaque année, celui de l’absence autour de la table de la Collectivité territoriale. En effet, il est compliqué, pour ne pas dire délicat, d’expliquer à nos partenaires canadiens que l’équivalent local de leurs gouvernements provinciaux refuse de participer depuis des années maintenant, aux travaux de la Commission mixte.

Pourtant, d’un point de vue économique SPM aurait certainement quelques épingles à tirer du jeu qui se joue dans la région. Sur des secteurs comme le numérique par exemple, on pourrait imaginer que nos voisins qui sont bien avancés sur le sujet, pourraient apporter leur expertise auprès des entreprises locales, susciter des initiatives et nous aider à « tirer quelque chose » de notre investissement dans un câble numérique, qui dort pour le moment sous l’eau…

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
Charger d'autres écrits dans Coopération régionale
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Question au Gouvernement : e-visa pour le Canada

Ce n’était malheureusement pas un poisson d’avril ! Aussi, pour faire suite à …