Accueil Coopération régionale Echange avec l’ambassadrice du Canada en France

Echange avec l’ambassadrice du Canada en France

Commentaires fermés
0
488

I.Hudon

Mercredi 10 février le groupe France Canada de l’Assemblée nationale recevait en visio Isabelle Hudon, l’ambassadrice du Canada en France.

La discussion a été principalement accès sur la crise sanitaire de la covid-19 dans nos deux pays, les impacts aux niveaux santé, social et économique, les modes de gestion de cette crise et les mesures prises par les gouvernements.

Stéphane Claireaux a souhaité évidemment faire un focus sur les relations particulières entre Saint-Pierre-et-Miquelon et le Canada. 

Le député a remercié en introduction l’ambassadrice pour le soutien apporté par les autorités canadiennes dès le début de la crise, notamment en ce qui concerne les premiers tests PCR, l’Archipel ne possédant pas au départ d’automate pour les réaliser localement.

Il a rappelé également le dialogue constructif avec le cabinet du Premier Ministre Trudeau pour assurer le transit de nos résidents pour se rendre en métropole, le régime dérogatoire accordé à nos étudiants pour entrer au Canada à l’été 2020 ou encore l’assurance de la continuité d’accueillir nos evasan et, le cas échéant, des cas graves liés à la covid-19.

Par ailleurs, Stéphane Claireaux s’est inquiété des mesures renforcées annoncées pour l’entrée au Canada : test PCR négatif de moins de 72h + test supplémentaire à l’arrivée sur le territoire canadien + mise à l’isolement en structure hôtelière dans l’attente des résultats (700 $/jour à la charge du voyageur). Isabelle Hudon a expliqué que les autorités canadiennes s’étaient montrées jusqu’à présent attentives aux particularités de Saint-Pierre-et-Miquelon et que l’Archipel bénéficierait toujours d’une attention particulière.

Le député a également décrit à l’ambassadrice du Canada une situation sanitaire locale stable et maîtrisée, avec la mise en place depuis plusieurs mois d’une septaine strictes à l’entrée du territoire de SPM avec un test PCR en sortie, puis l’a informée de la campagne de vaccination destinée à toute la population qui devrait débuter en mars.

L’état sanitaire de SPM étant sous contrôle, Stéphane Claireaux a souhaité savoir si, dans ces conditions, l’Archipel pouvait espérer intégrer la « Bulle Atlantique » si celle-ci était remise en place dans les prochains mois ? Isabelle Hudon a ici laissé peu de place au doute en répondant qu’une telle ouverture à l’international n’était malheureusement pas dans les objectifs, à court ou moyen terme, du gouvernement canadien.

En fin d’entretien, l’ambassadrice a confirmé la tenue d’ici fin avril du premier Conseil des Ministres France-Canada, une nouvelle forme de rencontre bilatérale annoncée conjointement par Emmanuel Macron et Justin Trudeau lors de la visite officielle au Canada du Président de la République en juin 2018. Une opportunité supplémentaire d’aborder les sujets et problématiques SPM/Canada.

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par depute975
Charger d'autres écrits dans Coopération régionale
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

La rentrée de septembre à SPM

Après un été dynamique, une reprise non moins dynamique. Outre les dossiers de particulier…